fbpx

France: 01 86 26 00 00 Israël: 08 684 64 93

Demandez votre Devis de déménagement

Déménagement à Holon

Pour votre Alya vous avez prévu de  Déménager à Holon?

Vous êtes citoyen de retour et vous prévoyez votre déménagement pour Holon?

Touriste, vous avez acquis une résidence à Holon que vous voulez meubler ?

Dans tous ces cas de figures, une seule chose vous préoccupe : Que votre déménagement pour Holon se déroule de la meilleure façon possible.

Holon est une ville située dans la banlieue sud de Tel Aviv. Elle est intégrée dans l’agglomération du Gush Dan. La commune est limitrophe de Tel-Aviv-Jaffa, Rishon LeZion et Bat Yam. À l’heure actuelle, Holon compte près de 200 000 habitants mais selon les indications du maire il est prévu que population de la ville passe bientôt à 250 000 habitants.

Histoire

Le nom de Holon vient du mot hébreu khol qui signifie « sable », en raison de la nature des terrains sur lesquels la ville s’est implantée.
Ces terrains ont été achetés à partir des années 1930 par Shlomo Garin. Au cours de la décennie, cinq quartiers différents se sont développés de façon indépendante avant de s’unir en 1940 sous le nom de Holon.
Holon a été construite comme une ville industrielle par des immigrants venus de Lodz en Pologne. De nombreuses usines de Lodz étaient des fabriques de textile, et beaucoup appartenaient à des juifs polonais. Des plans ont été établis pour transférer certaines de ces usines en Palestine et c’est la région sud de Tel-Aviv qui a été choisie pour être le nouveau Lodz. Depuis, la zone qui l’entoure s’est considérablement développée et est devenue la plus grande zone industrielle en Israël après Haïfa.
Au cours de la Guerre d’indépendance, la cité fut une cible privilégiée pour les tirs arabes, implantés notamment sur la colline de Tel Arish.
Holon a été reconnue comme ville en 1950. C’est sous le long mandat du maire Pinchas Eylon (1953-1987), que la ville connut sa plus forte croissance avec le développement de nouveaux quartiers et de zones industrielles.

L’immobilier à Holon

Le marché immobilier à Holon est en assez bonne forme. Les prix sont plus élevés qu’à Bat Yam de 10 % à 15 % en moyenne, mais le sont moins qu’à Tel Aviv. Comme dans toutes les villes, les prix de l’immobilier varient selon les secteurs. Les quartiers les moins privilégiées de Holon sont Jessie Cohen et Tel Giborim. Les régions les plus cotées sont Agrobank, Het 300 et Het 500.

Holon : Ville verte.

Holon est une des villes les plus vertes d’Israël. 15 000 fleurs sont plantées dans la ville chaque année et plus de 6 500 arbres embellissent les avenues de la ville et ses rues. Les espaces verts occupent plus de 120 ha, surface qui va doubler dans l’avenir. Au cours des dernières années, les infrastructures de la ville ont été complètement rénovées, une attention particulière a été accordée à l’embellissement de la ville et à ses « poumons verts ».

Culture et loisirs à Holon

La vie culturelle et les loisirs sont considérés à Holon comme une composante importante de la qualité de vie que la ville propose à ses habitants et aux visiteurs. Chaque année, sur un budget global de 250 millions de dollars, elle en consacre 30 à 35 % à la culture et à l’éducation.

Les festivals annuels et les expositions qui sont organisées périodiquement à Holon attirent beaucoup de visiteurs de tout le pays.

Le développement de la culture, de l’art et des loisirs constitue une priorité de la ville qui propose des activités de théâtre, musique, danse et art plastique, musées uniques, galeries et centres culturels pour les enfants et les adultes, parmi lesquels le fameux Musée Israélien des Enfants.

L’éducation à Holon

Le système éducatif de Holon est financé par le Ministère de l’éducation, mais la municipalité dépense 100 millions de shekels de plus pour tenter de le rendre exceptionnel. 30000 élèves de 2 à 18 ans sont scolarisés dans la localité dans laquelle on trouve 285 jardins d’enfants, 30 écoles primaires, et 11 collèges et lycées. Tous les courants sont représentés : laïcs, religieux, orthodoxes, établissements sous et hors contrat.

L’emploi à Holon

En raison de sa zone industrielle, Holon affiche l’un des taux de chômage les plus bas au pays, qui s’élève à seulement 2,5 %. Et alors que les réseaux routiers à proximité des grandes villes sont souvent encombrés, un lieu de travail proche du domicile constitue un très gros avantage.
La localité va héberger le plus grand complexe Azrieli du pays, après celui de Tel Aviv, situé sur un terrain de 35 000 mètres carrés.

Ce complexe comprendra une zone construite de 160 000 m2, dont 12 000 m2 de centre commercial, et 6 000 m2 de supermarché. Les 142 000 m2 restants consisteront en 12 étages de bureaux et de locaux prévus pour accueillir des entreprises scientifiques.

Ce parc industriel deviendra un grand pôle à vocation scientifique avec des entreprises de biotechnologie, d’appareillages médicaux, de nanotechnologies, etc.

L’implantation de la ville dans le Goush Dan, à proximité des villes de Givatayim, Bnei Brak, Or Yehuda, Kiryat Ono, Petah Tikva, Yehud, Ramla, Lod, Rishon LeZion, Ness Ziona, Ramat Gan, et Rehovot est le centre économique du pays et l’une des plus fortes concentrations de start-up au monde, permet aux habitants de Holon de trouver un emploi dans les nombreuses entreprises qui y sont implantées. 40 % des emplois en finance et 25 % de l’emploi dans les services sont concentrés dans le Goush Dan, siège des deux plus grandes banques du pays : les banques Hapoalim et Leumi.

Vous aimerez aussi

Ouvrir chat